Inscription

«Le Cirque» aux Jardins Musicaux

Un film avec orchestre, comme au temps du muet!

C’est sans conteste l’un des grands événements de la saison cinématographique: les vendredi 19 (à 19h), samedi 20 (à 11h) et lundi 22 août (à 19h), l’orchestre des Jardins Musicaux (37 musiciens) dirigé par Valentin Reymond, donnera des ailes à l’un des plus beaux films de Charlie Chaplin, sinon son plus désespéré.

A propos du film
Un petit bonhomme moustachu poursuivi par un policier déboule sur la piste d’un cirque. De manière involontaire, il sabote le numéro du prestidigitateur… Ainsi commence «Le Cirque» (1928), sans doute le grand chef-d’œuvre méconnu de son auteur, où, de la façon la plus héroïque, Charlot rend le bien pour le mal, coup pour coup, avec une grâce absolue! Dans son livre «Gagmen», Frédéric Boyer écrit de lui qu’il est la «cible idéale: il détale comme un lapin et finit par rattraper son chasseur». Lié à une époque très sombre de sa vie (divorce avec Lita Grey, avènement du parlant qui n’était d’aucune utilité à son génie comique), «Le Cirque» a été longtemps invisible. Après des dizaines d’années passées à essayer d’oublier ce film «maudit», Chaplin, rasséréné par un bonheur familial retrouvé, s’est décidé à le ressortir en 1972, avec une partition musicale de son cru, composant même une chanson pour le générique qu’il enregistra à l’âge de septante-neuf ans.

A la Grange aux Concerts
Projeté dans la Grange aux Concerts (Evologia, Cernier, Neuchâtel, Suisse), «avec orchestre», comme au temps du Muet, «Le Cirque» témoigne de la conception profonde que son réalisateur avait de l’accompagnement musical, à la fois comique, critique et émotionnelle. Coproduite par Les Jardins musicaux, La Cinémathèque Suisse et La Lanterne Magique, cette projection «concertante» pour yeux et oreilles de tous âges est vivement recommandée, entre rires et larmes. Locations ouvertes dès le 16 mai (réservations conseillées).

www.jardinsmusicaux.ch

Plan de protection et séances annulées   En savoir plus