Inscription

Prilly

www.lanterne-magique.org

Cinétoile Malley Lumières durant les heures de projection

Bar du cinéma tous les jours dès 11h

Cinétoile, 30 min. avant le début de la séance de La Lanterne Magique (sous réserve des places disponibles)

 

Prix: CHF 40.– pour les 8 séances de la saison (CHF 30.– pour le 2e enfant, gratuit pour chaque autre enfant de la même famille)

 

Prochaine séance

PLC3 - Maman, j’ai raté l’avion

Samedi 03 octobre 2020
  1. → 10:00 (cartes vertes)
  2. → Accueil & présentation du film: 15 min avant
  3. → Durée de la séance : 2:05

Truffée d’ingénieux gags burlesques qui font beaucoup rire les enfants, cette comédie est devenue un film culte que de nombreux parents ont vu, ce qui peut donner lieu à un échange entre générations. Le film montre comment un petit garçon se débrouille à merveille pour surmonter divers dangers, ce qui valorise beaucoup le jeune public.

  1. → Chris Columbus, Etats-Unis, 1990
pourquoi ce film ?

«Maman, j’ai raté l’avion» est un classique du cinéma pour enfants. Il a rencontré un très grand succès et fait désormais partie de la culture cinématographique de nombreux parents, ce qui pourra donner lieu à un échange constructif entre générations. Pour certains enfants, c’est l’occasion de voir enfin ce film sur grand écran, avec un tout autre impact.

L’histoire raconte comment un gamin doit se débrouiller tout seul pour affronter les dangers qu’il rencontre. Cela pousse les membres de La Lanterne Magique à avoir confiance en eux et désamorce les éventuelles angoisses, qu’ils peuvent ressentir en étant seuls à la maison.

En se moquant des adultes, ce film valorise énormément les enfants. De plus, «Maman, j’ai raté l’avion» livre d’ingénieux gags burlesques qui font beaucoup rire le jeune public.

La Lanterne Magique s’efforce de montrer des films exigeants et formateurs. Par souci d’équilibre, il est aussi important d’intégrer des films plus faciles d’accès dans la programmation, à l’image de «Maman, j’ai raté l’avion».

Du point de vue de l’histoire du cinéma, «Maman, j’ai raté l’avion» utilise de manière admirable des trucages devenus obsolètes depuis l’arrivée du numérique. Cela prouve que le cinéma n’a pas attendu les images de synthèse pour faire rêver.

Séances de La Lanterne Magique: plan de protection    En savoir plus