Inscription

Bévilard

www.lanterne-magique.org

Aux guichets de la Banque Raiffeisen de Tramelan, Bévilard, St-Imier, Sonceboz et Tavannes

Par écrit à l’adresse du club

Cinématographe à Tramelan et Cinéma Palace à Bévilard, 30 min. avant le début des séances de La Lanterne Magique, sous réserve des places disponibles

Prix: CHF 40.– pour les 7 séances de la saison (CHF 30.– pour le 2e enfant, gratuit pour chaque autre enfant de la même famille)

Prochaine séance

Paddington

Mercredi 20 novembre 2019
  1. → 16:15 (cartes orange)
  2. → Accueil & présentation du film: 15 min avant
  3. → Durée de la séance : 1:45

Adapté d’un classique de la littérature enfantine anglo-saxonne, «Paddington» mêle avec une grande virtuosité prises de vues réelles et images de synthèse. A travers l’histoire d’un petit ours exilé à Londres, il aborde de façon très accessible et tendre des thèmes essentiels comme l’ouverture et la tolérance, tout en étant souvent très drôle.

  1. → Paul King, Grande-Bretagne/France, 2014
pourquoi ce film ?

«Paddington» est une coproduction franco-britannique qui a connu un grand succès lors de sa sortie. En Angleterre, comme en France ou à Hollywood, les studios produisent de nombreux films pour enfants. La Lanterne Magique sélectionne les meilleurs d’entre eux, afin de proposer à ses membres un juste reflet de la production cinématographique mondiale, dans toute sa diversité.

A travers ce film qui fait rire mais aussi réfléchir, les enfants sont amenés à comprendre quels sont les enjeux relatifs au déracinement et à l’intégration. En effet, en racontant l’histoire d’un petit ours du Pérou qui est accueilli dans une famille de Londres, le réalisateur Paul King aborde la question des réfugiés à hauteur d’enfants.

«Paddington» est l’adaptation d’une série de livres illustrés très connus, qui appartiennent à la culture générale de nombreux adultes qui les ont lus étant enfants. C’est donc l’occasion de donner envie à une nouvelle génération d’enfants de lire ces livres.

Ce film mélange de façon parfaite les images de synthèse et les prises de vues réelles. Cela permet de sensibiliser les enfants au fait qu’il est de plus en plus difficile de faire la différence entre des images réelles et des images truquées.

actualités du club

Revue de presse

30.10.18 Le Quotidien Jurassien parle de la Petite Lanterne PDF

Revue de presse

08.09.18 Le Journal du Jura PDF